La plateforme Aéronautique

 

La lettre d'information du SYAB gestionnaire de la plateforme aéronautique

ICI

 

logo_ENAC

Saint-Yan, mais c'est où ?

Un film d'Olivier Grancher contrôleur  aérien à Saint-Yan

 

Il y a soixante ans les championnats du monde de vol à voile à Saint-Yan d'après les souvenirs de Gérard Bruet

page de garde ICI

les championnats du monde 1956 ICI

mise en page Michel Balligand

 

Le Terrain d'aviation de Saint-Yan

source : les échos du passé N° 93 juin 1993 Auteur :  René Voyard / Titre : Le terrain d’aviation de Saint-Yan de ses origines à 1948

photo satellite terrain de Saint-Yan

Bientôt 70 ans que Saint-Yan est une référence internationale dans le monde du transport aérien. Mais avant l’école il y avait déjà à Saint-Yan, de l’aviation dans l’air…

Saint-Yan, c’est une grande plaine en bord de Loire, plate comme la main. C’est en 1938 dans un contexte de crise que le ministère de la guerre fait baliser une centaine d’hectares pour servir de terrain de repli au cas où…

Aucune installation n’y fut construite et jusqu’en 1940, pas un avion en vue. Le 11 mai 1940, la 15éme escadre de Reims se repliaient sur Saint-Yan, les bombardiers Farman 221 et 222 se servant de cette base pour pilonner les Ardennes occupé et l’Allemagne. Le 16 juin 1940 devant l’avance de l’armée Allemande c’est le repli en direction du sud, et le silence retombe sur Saint-Yan.

En bordure de la ligne de démarcation, mais en zone libre le terrain reste désaffecté. En février 1943 suite à un atterrissage clandestin, les autorités réquisitionnèrent la population pour dresser des obstacles artificiels sur l’aire d’envol.

En juillet 1943, l’occupant agrandit le terrain sur 600 hectares et c’est l’époque des gigantesques Heinkel 111 Z à deux corps jumelés, sur cinq moteurs, remorquant des planeurs de transports de troupe.

En septembre 1944 les travaux ne sont pas achevés quand arrive la libération. Avant leur départ, les occupants détruisirent un bon nombre d’ouvrages et mirent le feu à leurs cantonnements. Libération où le village-martyr de Saint-Yan paya un lourd tribut.

Après la guerre, le terrain retombe dans l'oubli. Fort heureusement, l’école de vol à moteur de Carcassonne était à la recherche d’un terrain et le 1er janvier 1948 une nouvelle page se tournait, les civils remplaçant les militaires.

Pour Saint-Yan allait débuter une période de grande renommée, avec des bâtisseurs, des
pionniers de l'aviation...
Parmi les arrivants de la première heure, on trouvait un certain Louis Notteghem qui dirigera
le Centre école pendant trente ans.

L'aérodrome de Saint Yan prend alors rapidement de l'ampleur. En quelques années, la plateforme change de physionomie. La station météo est construite dès 1953, puis, la tour de contrôle en 1956. Une première piste en dur est inaugurée en 1961 et une deuxième en 1964, tandis que la première s'allonge. En 1960, la cité aéronautique s'implante ainsi que la résidence des stagiaires. Au fil des années, de nouveaux bâtiments s'ajoutent, les salles de cours se multiplient, les équipements et les infrastructures se sophistiquent..

Aujourd'hui, sur une plateforme de 272 hectares, le centre dispose de nombreux atouts. Notamment, son propre espace aérien contrôlé lui procure souplesse et sécurité. Ce site exceptionnel, équipé d'aides radioélectriques de pointe, assure les meilleures conditions d'apprentissage et de perfectionnement et fait du Centre de Saint Yan, un lieu de formation privilégié.

 premiére page du livret édité à l'occasion du 60éme anniversaire

photo de la patrouille de Saint-Yan

 

 

L' ENAC

L'Aéroport du charolais Bourgogne Sud

A la fin de 1988, une zone commerciale a été ouverte pour permettre des vols privés ou affrétés au départ de Saint-Yan. Elle est concrétisée par une aérogare de taille encore modeste mais qui correspond bien aux besoins actuels.

Création du Syndicat "SAINT YAN AIR'E BUSINESS"

Le 27 décembre 2006, suite aux lois de décentralisation, la gestion de l'aéroport de Saint Yan est transférée au Syndicat Mixte "Saint Yan Air'e Business". Ce transfert est confirmé par arrêté du 2 mars 2007. Le syndicat est constitué par la Région Bourgogne, le Département de Saône-et-Loire et les Communes de Saint Yan, Varenne-Saint-Germain et l'Hôpital-le-Mercier.

LE SYAB

Associations partenaires

Les entreprises du site

http://www.6-incendie.eu/accueil

http://inspirationulm.fr/